Carnet-de-bottes

Carnet-de-bottes

Dessins au feutre


Les tuyaux en écheveaux
Les tuyaux en écheveaux :

Certains départements ont décidé de conditionner leurs tuyaux en écheveaux. C'est à dire lovés sur eux-mêmes, et portés sur l'épaule. Jusqu'ici, les tuyaux étaient traditionnellement enroulés sur un dévidoir, ou roulés sur eux-mêmes : ce que l'on appelait les tuyaux "en couronne". Le changement est conséquent, et influe sur la façon de disposer les lignes de tuyaux, appelés "établissements". Les pompiers des Bouches du Rhône s'y mettent eux aussi.


Sauvetage de sauveteur
Sauvetage de sauveteur :

Le sauvetage de sauveteur s'inscrit dans la démarche de sécurité des pompiers en intervention. Il s'agit, comme son nom l'indique, de porter secours non plus à la population, mais à un ou des pompiers en danger de mort. En feu urbain, les équipes interviennent en binômes, porteurs d'Appareils Respiratoires Isolants, et peuvent se retrouver bloqués par un effondrement de plancher, un embrasement soudain, se perdre dans la fumée et ne plus avoir d'air, etc... Leurs camarades sont formés à les rechercher et les extraire. Mais là encore, la formation de base des pompiers fait tout pour qu'ils ne se retrouvent pas dans une telle situation.


Que ça monte !
Que ça monte ! :

Parfois, le dévidoir entièrement gréé de ses 200 mètres de tuyaux peut paraître... très lourd !


Auto-sauvetage
Auto-sauvetage :

Les pompiers des Bouches du Rhône sont formés pour réagir face à une situation de danger mortel imminent lorsqu'il sont engagés dans la fumée et la chaleur. L'auto-sauvetage n'est pas une solution "miracle", et le danger reste réel. Mais il constitue une "boîte à outils" qui permet au pompier de choisir une option pour se préserver, s'extirper d'un bâtiment ou d'attendre des renforts en se mettant à l'abri, en économisant son air, et d'autres points qui peuvent lui sauver la vie. Sauter par une fenêtre sur échelle pré positionnée est une de ces options.


Ces blogs de Arts & Design pourraient vous intéresser